Bing a encore du chemin à faire pour rattraper Google

Publié le par D. Fayon

Le moteur de recherche de Microsoft, Bing, a gagné un point de part de marché au détriment de Google aux Etats-Unis (8,2 % en juin contre 7,2 % en avril pour son prédécesseur Live Search),

Yahoo étant deuxième avec 11 % de PDM. En France, Bing n’atteint qu’un peu plus de 2 % de PDM.

 



Les images qui diffèrent chaque jour sur la page d'accueil de Bing, surfant sur le côté environnement très à la mode façon Yann Arthus-Bertrand, sont un petit levier pour fidéliser l’internaute au même titre que la collection des logos festifs de Google

 

De nouvelles fonctionnalités sont attendues pour Bing ces prochaines semaines notamment les fameuses fonctions sémantiques. Dans l'immédiat, Bing vient d’annoncer ajouter des tweets dans les résultats des recherches délivrées. Ceci concerne environ un millier de top Twitter mais encore une fois aux Etats-Unis. Pour mémoire, en France, nous ne disposons que de la version Bêta de Bing.

 

Pour l’heure, Bing, me too product, reste globalement en retrait par rapport à Google.

Néanmoins, il convient côté référencement de se préparer à un glanage de quelques points de parts de marché de Bing sur Google les prochains mois et bien se faire référencer dans Bing. Il est possible de soumettre des sites (http://www.bing.com/docs/submit.aspx) et des sitemaps via Bing Webmaster Center (http://www.bing.com/webmaster) comme le propose Google.

Au préalable, pour savoir si une de ses pages est indexée dans Bing, on saisit url: suivi de l'URL de la page, comme suit : [url:www.adresse-du-site.extension]. Et pour disposer de la liste des pages indexées de son site ou blog, on saisit site: suivi de l'URL de son site ou blog.

A noter que Bing permet d’utiliser son moteur pour les webmestres qui souhaiteraient développer une fonction de recherche interne à son site/blog : http://www.bing.com/siteowner

 

Observons ce que Microsoft va sortir de ses cartons pour faire décoller Bing, sachant que pour la partie mobile qui se joue et qui est l'avenir du Web, Google a aussi de l’avance avec notamment la personnalisation proposée pour les téléphones mobiles avec des produits sur mesure sans même parler d'Android.

Publié dans Article

Commenter cet article

steven 06/07/2009 19:30

c'est dingue, mais je pense que Bing va seulement détroner yahoo et se mettre en deuxième place tout comme Firefox est dérrière IE.