Obama, premier e-président - jour 1

Publié le par D. Fayon

Barack Obama a été élu en grande partie grâce aux apports des nouvelles technologies. Il a réussi là où le sénateur démocrate Howard Dean avait créé la surprise en 2004 sans toutefois parvenir jusqu'à l'objectif ultime, la maison blanche.

 

Les candidats à la future élection présidentielle française prévue en 2012 devront en tirer les conclusions. Ils devront impérativement maîtriser les outils du Web et le marketing politique que l'on peut en faire.

Dans l'immédiat, l'administration Obama va se mettre en place et au poste de Chief Technology Officer (conseiller technique suprême), plusieurs noms circulent comme celui de Vinton Cerf, considéré comme le père de l'internet. Il est néanmoins embauché par Google depuis 2005 en tant que "Chief Internet Evangelist". Et toute considération partisane devrait être écartée. Parallèlement, en France le cabinet de notre nouvelle secrétaire d'Etat à la prospective et à l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, se met en place. Les questions liées à l'économie numérique deviennent centrales car d'elles dépende la croissance de demain (jusqu'à 1 % de croissance additionnelle du PIB).



Par ailleurs, d'un point de vue plus ludique, signalons le site OBAMA-ME qui transforme une photo en une affiche au style typiquement obamesque.

Publié dans Article

Commenter cet article