Générations Web

Publié le par D. Fayon

Le schéma ci-après résume les générations du Web. Je fais commencer le Web 1.0 en 1995. C’est l’année du grand décollage avec l’apparition du navigateur Microsoft Explorer qui est venu concurrencer Netscape Navigator sorti en 1994. En toute rigueur, on pourrait le faire commencer fin 1992 avec le navigateur Mosaic mais à ce moment là les internautes surfant sur le Web étaient peu nombreux. On pourrait aussi l’avancer encore avec le développement des liens hypertextes développés par l’équipe de Tim Berners-Lee au CERN de Genève, mais ce qui me paraît être le plus important est plutôt le moment où les usages se sont vraiment développés. 1995 est aussi l’année d’apparition des géants du Web : Yahoo, Amazon et eBay. Le quintet qui domine le Web aujourd’hui est constitué de ces trois sociétés américaines, rejointes par Google et avec Microsoft qui s’est repositionné sur le Web.

 

Le terme Web 2.0 est apparu en octobre 2004 et traduit les évolutions importantes constatées sur le Web : évolutions techniques notables, web participatif et collaboratif, importance des données collectées et stockées. Pour les générations suivantes, il s’agit d’hypothèses. Le Web 3.0 est un Web sémantique avec la qualification des données ce qui facilite leur exploitation ultérieure. Enfin le Web 4.0 ou Web neuronal rejoint les thèmes développés par certains auteurs de science-fiction, Isaac Asimov en tête.

Une réflexion toutefois demeure autour du Web 0.0. L’acception est l’absence d’ordinateur. Nous pourrions aussi bien considérer que le Web 0.0 correspond aux ordinateurs non interconnectés, avant l’ère des réseaux donc. Dans ce cas, l’absence d’ordinateur correspondrait au Web -1.0 !

Dans la révolution immatérielle que nous vivons, les applications et les outils Web 2.0 jouent un rôle central.

Publié dans Article

Commenter cet article

Julien 27/10/2008 13:47

Genial le visuel !