Livre

Mardi 3 août 2 03 /08 /Août 18:39

Une compilation des derniers échos de Facebook, Twitter et les autres…

 

Couv Facebook Twitter

 

J’ai publié un article pour la lettre Place des réseaux « Les PME ont intérêt à investir les réseaux sociaux » ainsi que pour Forum Atena  « Les réseaux sociaux dans l’entreprise : deux approches complémentaires », pour la Revue de l’APCEG « Les réseaux sociaux vont arriver dans l’enseignement ! » et « Réseaux sociaux, vecteurs de fidélité des marques » pour La Revue des marques. Christine Balagué répondait dans Glamour de juin à la question « Que faire si mon boss me demande d’être ami sur Facebook ? » et a été interviewée pour un article de Femme actuelle.

 

Le livre a été chroniqué dans Nouveau Consommateur de mai/juin, sur le site de l’EPI, dans SVM Mac de juillet-août. Bertrand Legendre a mentionné notre ouvrage dans le supplément télévisions du Monde avec l’exemple de Lego. Le Parisien m’a interrogé pour un dossier à la une « SMS, Internet, réseaux sociaux » - comment circulent les nouvelles rumeurs puis à propos des suicides d’adolescents sur Facebook.

 

Je suis également intervenu pour un débat sur Public Sénat par rapport aux salariés de la société Alten qui avaient été remerciés pour leurs propos échangés sur le mur de Facebook ainsi que sur France 3. Deux autres débats ont suivi, le premier sur TV5  avec Stéphane Hugon, « Internet : la fin de la vie privée ? », le deuxième sur France 24 animé par Jean-Bernard Cadier « Facebook, pourquoi ça marche ? » à l’occasion du passage du cap des 500 millions d’utilisateurs du réseau social.


J’ai eu l’occasion d’être interviewé pour le Café philo de Manuela Salvi sur Radio Suisse Romande et sur la radio nantaise Prun.

 

L’ouvrage est mentionné sur le blog inter-ligere consécutivement à une conférence à l’IAE Paris, sur le blog Analyse prédictive, ainsi que sur une page du wiki pour les juristes Jurispedia où des informations ont été puisées pour sa rédaction.

 

Par ailleurs, la notion de Web au cube, que j’avais introduite via un article sur Agoravox, a été reprise dans la 2e édition de Web 2.0 et au-delà mais aussi dans Les dossiers de l’observatoire, CIO on line et Best Practices SI.

 

Notons enfin dans « Les livres du mois » de la Newsletter de l’Ecole supérieure de Communication, un commentaire de l’ouvrage « De l’ère de l’information, les individus et les entreprises s’orientent irrésistiblement vers l’ère de la conversation. Si le XXe siècle a été celui du passage à la communication de masse, le XXIe signe le retour de la communication individualisée. Les TIC et l’avènement des réseaux sociaux sont-ils la réalisation du « village mondial » cher à Mac Luhan ?  Après une analyse approfondie des réseaux sociaux et de leurs fonctions socioculturelles, Christine Balagué et David Fayon jettent les bases pour une intégration réussie des réseaux dans la stratégie des entreprises : les business models des réseaux sociaux, les méthodologies spécifiques à adopter pour utiliser chaque réseau, l’évaluation de l’efficacité de ses actions, … Vous n’ignorerez plus rien de la fonction de Community Manager, du marché des conversations, de la coproduction de la valeur ni des externalités de réseau. Le tout se concluant par une vision prospective sur les enjeux sociaux et économiques. Un ouvrage à mettre entre toutes les mains ! ».

 

Le buzz se poursuit, les réseaux sociaux n’étant qu’un commencement et non une mode. À suivre…

Par D. Fayon - Publié dans : Livre - Communauté : Actualités du Web 2
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 16 juillet 5 16 /07 /Juil 18:41

Notre société vit la transition du classique système de mesures physiques Mètre / Kilogramme / Seconde / Ampère (M.K.S.A.) vers un système J.D.B.W. En effet, après le joule et le dollar, le bit et le whuffie sont les deux grandeurs physiques consacrées par la révolution immatérielle où la valeur ajoutée réside dans la transformation des données avec les outils du Web 2.0. Ceux-ci révolutionnent et accélèrent le processus. Le pouvoir est rééquilibré avec de simples internautes qui peuvent se faire entendre et générer du buzz, ceux que le mari de Madame Billaut appelle « les glandus ». Mais ne sommes-nous tous pas des glandus ?


Whuffie1

 

Le whuffie est un capital social qui évolue au gré des interactions d’un internaute avec les autres. Le livre de Tara Hunt affirme que le whuffie, si l’on s’en réfère au roman d’anticipation Down and out in the Magic Kingdom pourrait bien éclipser le dollar et toute autre devise monétaire. Les trois vecteurs qui influent sur son whuffie étant le fait d’être aimable, d’être connecté, d’être reconnu.

 

Whuffie2


Le fait de disposer d’un bon capital social aide dans la vie physique où l’on aura néanmoins toujours besoin de flux financiers. Les deux capitaux (social et financier) se complètent. Avoir de bons contacts qui peuvent recommander pour un poste (être connecté), disposer d’une liste de références pour le travail accompli (être reconnu) ou de recommandations faisant état de son bon relationnel pour conduire une équipe (être aimable), c’est-à-dire disposer d’un capital social élevé permet l’accès à de meilleurs emplois et rémunérations ou du moins faire la différence par rapport à d’autres candidats. Il en va de même pour une entreprise, ses produits et services qui développe son capital social à l’aide des outils du Web 2.0, les réseaux sociaux en tête.


L’efficacité du marketing communautaire est soulignée alors que les internautes ont tendance à moins faire confiance à la publicité classique et unidirectionnelle qui a vécu son âge d’or. Ainsi selon Facebook France, une campagne publicitaire avec un contexte social aurait un impact 70 % supérieur à une campagne classique, aurait un taux de notoriété doublé et une intention d’achat quadruplée.


Les cinq étapes clés de l’effet Whuffie pour Tara Hunt sont :

  1. de faire circuler le micro en commençant par écouter avant de s’exprimer (avec l’exemple de Dell décortiqué). On rejoint le marché des conversations et en partie le rôle du community manager ;
  2. de faire corps avec la communauté à laquelle on appartient et on sert ;
  3. d’être reconnu et de créer des expériences extraordinaires pour ses clients et ses contacts. 11 recettes pratiques sont données ;
  4. d’accepter le chaos en évitant de vouloir tout planifier, tout maîtriser (même si cela implique d’une certaine façon un renoncement) ;
  5. d’accomplir sa vocation. Le capital social n’augmente en valeur que lorsque l’on donne. Cela rejoint les théories sur l’économie du don qui se manifestent par exemple sur Wikipédia où des centaines d’internautes contribuent bénévolement à l’encyclopédie libre. Ceci implique de réfléchir à comment contribuer à la communauté puis le faire.

 

L’idée du capital social à l’heure du 2.0 est simple en soi. Encore faut-il l’illustrer. Aussi des exemples sont donnés pour faire corps avec la communauté (mentionner les contributions intéressantes dans des articles de blogs, des vidéos, surclasser certains comptes en Premium, etc.) ainsi que des exemples d’actions entraînant des retraits et des dépôts de whuffies sur son compte de capital social. Un livre intéressant et remarquablement traduit et de façon collaborative en français. Il reste plus que jamais d’actualité, le postulat que j’affirme en matière d’usages 2.0 étant que « La France a une loi de Moore de retard sur l’Amérique du Nord ».

 

Par D. Fayon - Publié dans : Livre - Communauté : Actualités du Web 2
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 18 mai 2 18 /05 /Mai 23:04

La 2e édition de Web 2.0 et au-delà, déjà réservable sur Amazon, paraît le 26 mai.

Le livre évolue nettement pour être à la page.

 

 

web2v2

 

Voici la table des matières :

 

Avant-propos

Préface de Pierre Kosciusko-Morizet

Introduction : Générations Web

Chapitre 1 : Du Web 0.0 au Web 4.0

Chapitre 2 : Vers le Web 3.0, un web sémantique et un Internet des objets

Première partie : Une nouvelle donne économique

Chapitre 3 : Un Internet plus participatif, blogs, wikis et Twitter

Chapitre 4 : Le rôle des internautes : consommacteurs et consommauteurs

Chapitre 5 : Les géants d’Internet : la politique de croissance de Google et le duel Microsoft-Google

Chapitre 6 : D’autres acteurs d’Internet novateurs

Chapitre 7 : Les modèles économiques, la gratuité et le rôle de la publicité

Chapitre 8 : Après la bulle de mars 2000, vers une bulle 2.0 ?

Deuxième partie : Maîtriser Internet, levier de développement

Chapitre 9 : La course au référencement – Comment améliorer sa visibilité sur Internet : PageRank et autres astuces

Chapitre 10 : La mesure de l’audience d’un site

Chapitre 11 : L’enjeu de la conformité W3C, être visible sur tout support, tout navigateur

Chapitre 12 : Bâtir un site Web 2.0 selon ses besoins

Chapitre 13 : Les réseaux sociaux

Chapitre 14 : Les évolutions d’ordre juridique et en matière de sécurité

Troisième partie : Web et société

Chapitre 15 : Enjeux sociaux et sociétaux du Web

Chapitre 16 : La culture Internet

Chapitre 17 : Internet et politique

Chapitre 18 : La géolocalisation et le Web 3D

Chapitre 19 : Univers virtuels et Second Life

Chapitre 20 : Garder à l’esprit le Web 0.0

Postface de Guy Pujolle

Glossaire

Index

 

ANNEXES

Éléments pratiques pour les développeurs

A1. Développer des feuilles de style CSS

A2. Ajouter des flux RSS pour générer des visites

A3. Rendre son site conforme W3C

A4. Adjoindre un fichier plan du site sitemap

A5. Codes sources utiles

Outils Google

Faire des recherches avec Gmail

Carte thématique des sites Web X.0

Éléments bibliographiques : lectures complémentaires

Réponse de l’URSSAF pour la fiscalisation des revenus publicitaires générés sur le Web

Œuvres sous Creative Commons

 

Et  la 4e de couverture :

En l’espace de quinze ans, les usages d’Internet ont considérablement évolué et le Web a changé nos vies. Des « champions » sont apparus, devenus incontournables tant pour le grand public que pour les professionnels : Google notamment pour la recherche d’information, l’encyclopédie coopérative Wikipédia, ou encore des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter qui connaissent des croissances fulgurantes. Le Web, désormais « 2.0 », ou « au carré », est entré dans une phase de maturité : interactions entre les internautes participatifs tantôt consommacteurs tantôt consommauteurs. Autrement dit, une intelligence collective se dessine. Modes d’accès et outils (blogs, wikis, mashups, réseaux sociaux) se multiplient. Avec le modèle économique de « la longue traîne », le Web actualise une offre de produits et de services infinie. D’où l’urgence, pour les sites commerciaux, de bien se positionner sur les moteurs de recherche, stratégie cruciale pour exister sur Internet. Et déjà le Web 3.0 (qui évolue vers le Web au cube !), conjonction du « Web sémantique » et de l’Internet des objets, pointe son nez ! Il devient indispensable de tirer parti de la complémentarité entre les mondes physique et virtuel. Ce livre décrit les enjeux, donne les repères et dessine les techniques qui vous feront acteur du Web, évoluer vers une nouvelle forme de citoyenneté en vous plongeant dans tous ses aspects. Des codes pertinents clairement exposés vous donnent les clés pour développer facilement un site de qualité et accessible afin d’améliorer votre visibilité dans les moteurs de recherche.

 

L’ensemble des internautes et tous ceux qui souhaitent comprendre ce Web en évolution sont les lecteurs naturels de cet ouvrage. Cette deuxième édition, déjà remise à jour, complétée, intègre des commentaires pertinents de lecteurs. Grâce à vous, il est vraiment un « livre 2.0 » !

Par D. Fayon - Publié dans : Livre - Communauté : Actualités du Web 2
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 7 mai 5 07 /05 /Mai 22:12

Un peu plus d’une loi de Moore après la 1ère édition, le Web 2.0 a évolué. La notion de Web au carré est apparue. L’Internet des objets s’est précisé, les applications de réalité augmentée commencent à se développer. Et j’ai introduit le concept de web au cube damant le pion à Tim O’Reilly et son acolyte pour conceptuellement donner la feuille de route quant aux futuribles du Web. Aussi pour tenir compte de ces évolutions, une nouvelle édition s’imposait, déjà réservable en avant-première sur Amazon.

 

couverture_web20_vF.jpg


Les changements sont nombreux pour cette version mise à jour et enrichie et qui intègre les remarques pertinentes de lecteurs pour en faire un livre 2.0.

 

Concrètement, Pierre Kosciusko-Morizet m’a fait l’honneur d’actualiser sa préface, les données ont été mises à jour (derniers chiffres connus en avril 2010), le schéma du « hype cycle » de Gartner a été ajouté, l’élection du premier e-président a été synthétisée avec les leçons à en tirer pour les prochaines élections. Le rôle fondamental des données dans la définition du Web 2.0 a été précisé, de même que le « cloud computing » et les 4 théories au cœur du Web 2.0. Le Web au carré a été adjoint, un développement sur l’Internet des objets a été effectué, la notion de Web au cube a été abordée. Les autres ajouts concernent la réalité augmentée, Twitter et ses nombreux usages, les applications sur les téléphones mobiles, la construction du buzz et les blogueurs influents. Le duel Google-Microsoft a été mis à jour (Bing, Wave, Chrome OS) ainsi que le chapitre sur les réseaux sociaux, les nouveaux sites novateurs (Goojet, Ubiquity, Wolfram Alpha, etc.) et la partie référencement ont été actualisés avec les dernières techniques connues. Des compléments juridiques (nécessité d’une LCEN 2.0 ?, Hadopi, LOPPSI 2, ouverture à la concurrence des jeux sur Internet : paris hippiques et sportifs ainsi que le poker) ont été apportés. De même que les outils du Web 2.0 pour l’apprentissage avec par exemple les serious games. Enfin des enrichissements figurent pour le greenIT, des sites pratiques et astuces dans les annexes. Et quelques informations obsolètes ont été supprimées.

 

Bonne lecture et bon buzz (même si certains parlent plus d’influence aujourd’hui).


Pour prolonger les échanges, un groupe sur Facebook a été créé.

 

Par D. Fayon - Publié dans : Livre - Communauté : Actualités du Web 2
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 24 février 3 24 /02 /Fév 00:42
Le livre Facebook, Twitter et les autres... (sous-titré Intégrer les réseaux sociaux dans une stratégie d'entreprise) paraît vendredi 26 février chez Pearson.

Couv Facebook Twitter

Venant compléter Web 2.0 et au-delà, il donne les repères essentiels pour devenir acteur des réseaux sociaux. Écrit par Christine Balagué et David Fayon, il est préfacé par le P-DG et fondateur de Viadeo.


La 4ème de couv' :

Il a fallu 38 ans à la radio pour toucher 50 millions d’utilisateurs, 13 ans à la télévision, 4 ans à Internet… tandis que Facebook a conquis 100 millions de membres en moins de 9 mois !

 


Les réseaux sociaux connaissent un développement fulgurant sur le Web et nulle organisation ne peut y échapper. D’abord destinés aux individus désireux de nouer ou de prolonger des relations sociales, ces outils du Web 2.0 ne peuvent plus aujourd’hui être ignorés des entreprises tant ils constituent un puissant vecteur de collaboration et de création de valeur. 


 

 

Christine Balagué et David Fayon, tout en proposant un inventaire critique des multiples réseaux sociaux existants et en décrivant les principaux apports théoriques permettant de comprendre le phénomène, expliquent – exemples concrets à l’appui – comment les intégrer dans une stratégie d’entreprise, en fonction de l’objectif visé : communiquer autour d’une marque, générer du buzz, nouer des partenariats, recruter des collaborateurs, élargir un circuit de distribution, améliorer la gestion de la relation client, etc. Enfin, ils donnent des conseils pour optimiser leur utilisation : comment tirer parti de Facebook, Twitter, LinkedIn ? Quels outils intégrer ? Et si l’on souhaite doter son organisation de son propre réseau, quelles fonctions choisir ?, quelle architecture prévoir ? 


 

 

Leur parti pris est l’objectivité: ils détaillent les atouts, les limites et les travers des réseaux sociaux, en donnant au fil du texte la parole à de nombreux grands acteurs du Web, dont Loïc le Meur (fondateur de Seesmic), Dan Serfaty (fondateur de Viadeo), Eric Dupin (blog Presse-citron) ou Michel Gotlib (Directeur Marketing Communication de Coca-Cola).


 

 

L’ouvrage ouvre également de larges perspectives sur les grands enjeux des réseaux sociaux qui façonneront la société de demain. Un livre pratique et fouillé pour intégrer efficacement les réseaux sociaux dans la stratégie de votre entreprise ou de votre organisation.



La table des matières suit :

Préface de Dan Serfaty, fondateur et P-DG de Viadeo
Introduction : l'entreprise doit se mettre à l'heure des réseaux sociaux !

1. Qu'est-ce qu'un réseau social ?

2. À quoi sert un réseau social ?

3. Quelle est l'utilité des réseaux sociaux pour les entreprises ?

4. Comment utiliser les réseaux sociaux et quels outils adopter ?

5. Les agrégateurs de réseaux sociaux ?

6. Comment mesurer l'efficacité d'un réseau social ?

7. Les modèles économiques des réseaux sociaux

8. Quels enjeux pour demain ?



Un groupe sur Facebook a été créé pour l'occasion que vous pouvez regagner.


Par D. Fayon - Publié dans : Livre - Communauté : Actualités du Web 2
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

Recherche

Catégories

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés